Le travail parlementaire RSS
Le Parlement
M. Dou Mingyang, membre du Comité permanent du Congrès provincial de Liaoning et Directeur général adjoint du comité en charge des questions éthiques, des affaires étrangères et des relations avec l'outre-mer, et M. André Antoine, Président du Parlement wallon

M. Dou Mingyang, membre du Comité permanent du Congrès provincial de Liaoning et Directeur général adjoint du comité en charge des questions éthiques, des affaires étrangères et des relations avec l'outre-mer, et M. André Antoine, Président du Parlement wallon

Le Parlement wallon a reçu, ce vendredi 3 juillet, la visite d’une délégation du Congrès provincial de Liaoning, province située au nord-est de la Chine, emmenée par M. Dou Mingyang, membre du Comité permanent du Congrès provincial de Liaoning et Directeur général adjoint du comité en charge des questions éthiques, des affaires étrangères et des relations avec l'outre-mer.
Cette visite fait suite à celle d'une délégation de la même province en septembre 2014.
Accueillie par le Président Antoine, la délégation a visité la salle des séances plénières.

Au cours de la réunion de travail, les échanges ont notamment porté sur la priorité accordée par la Province de Liaoning au soutien à l'innovation dans le secteur médical et sur l'importance du secteur secondaire, celle-ci étant considérée comme le berceau de l'industrialisation de la Chine.
Le Président Antoine a rappelé l'importance de la formation des jeunes générations et les initiatives existantes en faveur d'échanges d'étudiants wallons en Chine.

A l'occasion de cette visite, les deux parties ont procédé à la signature d'une déclaration conjointe appelant à poursuivre l'échange d'informations sur le système de représentation de la population, les processus législatifs et les modes de gouvernement qui prévalent en Province de Liaoning et en Wallonie ainsi que sur tout sujet susceptible de concerner les populations des deux entités.
Ce rapprochement a pour objectif d'aboutir dans le futur à des actions concrètes dans des domaines d'intérêt commun.

La rencontre s'est poursuivie par une réunion de travail portant en particulier sur les thématiques du tourisme et de l'aide aux aînés en présence de M. Bellot et Mme Moinnet, respectivement Président et Vice-Présidente de la Commission de l'agriculture et du tourisme, et de Mme Kapompolé, Présidente de la Commission des travaux publics, de l'action sociale et de la santé.

Tout au long de la session qui s'achève, sous l'égide de son Comité d'avis chargé des questions européennes, le Parlement wallon a consacré de nombreux travaux au projet de Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement entre l'Union européenne et les Etats-Unis (TTIP).

Auditions, échanges de questions-réponses avec le Gouvernement, dépôts de propositions de résolutions et débats se sont succédés avant que le Parlement n'adopte une résolution.

Pour le Président André Antoine, en s'intéressant au TTIP, le Parlement wallon montre qu'il a pleinement la capacité d'assumer son statut de Parlement national affirmé dans le Traité de Lisbonne et, plus largement, de contribuer à l'essor de l'Union européenne.

Les membres du Comité d'avis ont tenu à faire publier une brochure reprenant les textes de référence en rapport avec le TTIP et l'ensemble des travaux parlementaires le concernant.
Vous la découvrirez en annexe et constaterez qu'elle vous permet d'accéder directement à tous les documents utiles.

Téléchargez la brochure

A l'invitation du Bureau du Parlement, l'asbl Plate-forme francophone du volontariat a présenté ses revendications aux députés wallons ce 1er juillet 2015.

Le Président André Antoine a accueilli les représentants de l'association en rappelant combien le bénévolat est essentiel dans notre société. Il a cité de nombreux exemples d'engagements volontaires, soulignant qu'ils apportent de la chaleur humaine.

Les responsables de la plate-forme qui regroupe 31 associations et plus de 300.000 volontaires ont indiqué que si volontariat et emploi sont complémentaires, ils ne sont pas pour autant interchangeables. Le volontariat ne peut donc être du sous-emploi.
Les députés wallons ont ensuite pu découvrir en primeur la campagne « Un geste gratuit ça n'a pas de prix ».

En conclusion de cette séance d'information et d'échanges, le Président du Parlement a confirmé que celui-ci se voulait résolument ouvert à la société civile et à l'écoute des préoccupations des Wallonnes et des Wallons.

Le Médiateur Marc Bertrand remet son troisième rapport annuel aux Présidents Antoine et Courard.

Le Médiateur Marc Bertrand remet son troisième rapport annuel aux Présidents Antoine et Courard.

Le rapport annuel 2014 du Médiateur de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été remis ce 30 juin 2015 au Parlement wallon à MM. Antoine et Courard, Présidents des deux Parlements concernés.

Au cours de l'année 2014, 3.154 dossiers recevables ont été reçus dont 2.322, soit près de 75% concernent la Wallonie. Ce sont les administrations régionales de la fiscalité (25%) du logement (22%) et de l'énergie (16%) qui ont fait l'objet du plus grand nombre de plaintes auprès du Médiateur. Pour les administrations wallonnes, 405 dossiers se sont clôturés par une correction totale et 108 par une correction partielle.

Dans son intervention d'accueil, le Président André Antoine a souligné l'importance d'un tel rapport pour l'alimentation des parlementaires dans leur travail de contrôle du Gouvernement mais aussi d'appréciation de l'offre de services publics.
Il a aussi souligné la volonté du Parlement wallon d'accentuer ses liens avec les citoyens par la prochaine possibilité qui leur sera ouverte de déposer, d'une part, des avis sur les propositions et projets examinés par le Parlement et, d'autre part, des pétitions par voie électronique. Avec les services offerts par le Médiateur, un important champ d'interactions se trouvera ainsi couvert.

Le Médiateur, M. Marc Bertrand, a détaillé les principaux éléments de son rapport ainsi que les recommandations qu'il contient.
Dès la rentrée parlementaire, ce rapport sera examiné par les différentes commissions du Parlement.

M. André Antoine, Président du Parlement wallon, reçoit le rapport annuel 2014 du Centre interfédéral pour l'égalité des chances et de la lutte contre le racisme et les discriminations des mains de Monsieur Patrick Charlier, Directeur adjoint du Centre.

M. André Antoine, Président du Parlement wallon, reçoit le rapport annuel 2014 du Centre interfédéral pour l'égalité des chances et de la lutte contre le racisme et les discriminations des mains de Monsieur Patrick Charlier, Directeur adjoint du Centre.

Le Centre interfédéral pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme et les discriminations a remis son rapport annuel 2014 à M. André Antoine, Président du Parlement wallon, ce 29 juin 2015.

Ce rapport intitulé « Une année charnière qui ouvre plusieurs portes » est le premier qui est réalisé par le Centre dans le nouveau cadre juridique et institutionnel qui est le sien et qui est porté par un accord de coopération entré en vigueur le 15 mars 2014.

M. Antoine a fait part à M. Patrick Charlier, Directeur adjoint du Centre, de ce que ce rapport sera examiné par les commissions compétentes du Parlement wallon dès lors qu'il prend en compte, plus encore que par le passé, les régions et communautés et leurs compétences respectives.

M. Mars Di Bartolomeo, Président de la Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg, signe le livre d’or du Parlement wallon

M. Mars Di Bartolomeo, Président de la Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg, signe le livre d’or du Parlement wallon

Ce 26 juin 2015, S.E. M. Mars Di Bartolomeo, Président de la Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg, a été reçu par M. André Antoine, Président du Parlement wallon.
Il s'agit de la visite de retour de celle effectuée le 23 janvier 2015.

Après une visite du Parlement, un échange fructueux est intervenu en présence des ambassadeurs des deux pays.

M. Antoine a présenté le Plan Marshall 4.0 dont les atouts ont été largement débattus.
Le souhait d'une intensification de la coopération transfrontalière dans ce cadre a été exprimé. M. Di Bartolomeo a relevé l'intérêt de l'intervention d'un délégué spécial du Gouvernement dans un dossier de ce type. L'importance de l'articulation du Plan Marshall 4.0 et du Plan Juncker a aussi été soulignée, non sans mentionner les difficultés que posent les normes comptables SEC95.

Les Présidents ont ensuite abordé la formation politique des citoyens et des jeunes en particulier.
Ils constatent que l'affiliation aux partis politiques connaît un certain déclin et qu'il convient de trouver d'autres voies de sensibilisation ou d'engagement.
Les parlements, de par leur large représentativité, ont assurément un rôle à jouer, en collaboration, le cas échéant, avec les institutions d'enseignement.

Les Présidents Di Bartolomeo et Antoine ont convenu d'un important programme de travail pour les deux prochaines années qui permettra de faciliter les échanges de bonnes pratiques dans les domaines qui ont une incidence au niveau local, de mieux comprendre les problèmes que vivent les frontaliers et d'encourager la connaissance par la jeunesse des deux entités.
Ils ont également décidé de poursuivre leurs rencontres régulières.

En fin d'entretien, le Président Antoine a souhaité plein succès au Président Di Bartolomeo en vue de la présidence luxembourgeoise de l'Union européenne.